Il est bien connu que les besoins et les habitudes quotidiennes de chacun ont un impact sur l’environnement. En d’autres termes, se laver, se déplacer, s’alimenter, s’éclairer et les autres que l’on fait, sont des facteurs d’émissions de gaz à effet de serre dans la nature. Toutefois, il est possible de diminuer les impacts environnementaux en agissant au quotidien. Découvrez les gestes écolo et simples à adopter afin de réduire son empreinte carbone, dans les lignes ci-après. 

Plastique : dire non au suremballage

Le suremballage est un fléau qui pose un grand problème au bien-être de la planète. Le plastique, utilisé pour emballer les aliments et la grande majorité des produits, mettent plusieurs décennies à se dégrader. De ce fait, pour éviter le suremballage, pensez aux produits faits-maison. Puis, c’est une bonne raison pour se mettre au DIY !

Pour ce faire, commencez par préparer vous-même les biscuits et les sucreries que vous consommez. Désormais, les goûters, les petits-déjeuners et les desserts sont concoctés par vos soins. De plus, les pâtes à biscuits et à pancakes peuvent se conserver au frais. Sinon, vous pouvez tout simplement les préparer d’un coup et garder vos biscuits dans des boîtes hermétiques. 

À part cela, les plats préparés sont également déconseillés pour éviter le suremballage. Le mieux est de se tourner vers des produits frais et ceux qui sont proposés à la coupe. En même temps, vous évitez également les conservateurs, les additifs et autres substances ajoutées qui ne sont pas bons pour la santé.

 

Ne plus faire recours aux bouteilles en plastique

bouteille en plastique

 

Les bouteilles en plastique sont également de grands ennemis de l’environnement. De plus, celles qui sont usagées regorgent de bactéries, ce qui impacte sur la santé. Alors, afin de limiter les dégâts, il est conseillé de se tourner vers les alternatives, plus respectueuses de la planète.

Pour une consommation d’eau potable responsable, portez votre regard vers les carafes filtrantes. Ces dernières filtrent les impuretés (bactéries, calcaire, javel, et pleins d’autres) contenues dans l’eau du robinet pour la rendre potable. Vous trouverez différents modèles sur le marché comme la Big Berkey. L’esthétique et les fonctionnalités sont à choisir selon vos goûts et vos besoins. En outre, les bouteilles filtrantes proposent aussi la même chose mais en plus petite quantité. D’autre part, les bouteilles en verre sont aussi à privilégier à la place de celles en plastique puisqu’elles peuvent être utilisées plusieurs années.

Concernant les boissons chaudes, pensez à une gourde en inox pour garder leur chaleur. Certains modèles sont dotés de filtres et d’infuseur. Idéal pour les amateurs de thé ! De plus, ce type de contenant s’amène partout : au travail, à l’école, à une randonnée, etc.

 

Se tourner vers les produits en vrac

Une consommation en vrac permet aussi de réduire son empreinte de carbone liée aux déchets. Puis, de nos jours, de nombreux commerces, dont certaines grandes surfaces et les magasins bio, proposent ce type de distribution. Ainsi, pensez à vous approvisionner de riz, de céréales, de pâtes, de légumineuses et d’oléagineux en vrac. Le but est de laisser de côté les emballages en plastique et même ceux en carton recyclable. Alors, veillez à fabriquer des petits sacs en coton que vous utiliserez pour faire vos achats. Des accessoires réutilisables et lavables qui vont vous servir pendant des années.

En outre, vous pouvez faire la même chose avec le fromage et la viande. Il vous suffit tout simplement d’amener vos contenants directement chez le commerçant. De plus, vous pouvez faire la même chose chez le boulanger. Certains peuvent être amenés à penser que tout cela est encombrant. Cependant, il suffit juste de faire le premier pas pour s’y lancer. Ce sont des gestes “verts” et simples à adopter au quotidien en vue du bien-être de la planète.